menu

close

Contactez-nous sur : contact-cofeb@bceao.int
Téléphone : 00 221 33 839 05 00

20 juillet 2020

Le Centre Ouest Africain de Formation et d’Études Bancaires (COFEB) a organisé, le vendredi 10 juillet 2020, à 15H30, une conférence-actualité sur le thème « Modélisation des effets macroéconomiques de la pandémie de la Covid-19  ». Cette conférence a été animée en ligne par Monsieur Mbaye DIENE, Professeur de rang A associé au COFEB.

La cérémonie a été présidée et modérée par le Directeur Général du Centre, Monsieur Ousmane SAMBA MAMADOU. L'objectif de la conférence était de présenter une modélisation de l'impact de cette pandémie sur l'économie.

L'auditoire était composé des auditeurs de la 42ème promotion, des agents du Siège de la BCEAO, des Directions Nationales et du Secrétariat Général de la Commission Bancaire.

Dans sa présentation, le Professeur Mbaye DIENE a fait une ébauche des mesures prises par les États afin d’atténuer la crise, puis présenté les conséquences directes et indirectes de ces mesures sur l'économie. Ensuite, il a passé en revue les différents types de chocs économiques dus à la Covid-19, à savoir les chocs directement causés par la pandémie (l’absentéisme, la réduction de la main-d’œuvre et sa productivité, etc) et les chocs indirects liés à l'anticipation qui est défini comme le comportement attentiste des consommateurs et des entreprises qui préfèrent différer leurs dépenses, au regard de l'incertitude liée à l'évolution de la pandémie.

Cette pandémie qui a occasionné une déstabilisation généralisée de l'économie mondiale a donné naissance au phénomène d’entropie ou mesure du désordre mondialisé de la Covid-19. A ce sujet, l'animateur a expliqué comment le désordre causé par la pandémie peut affecter l'ensemble des secteurs économiques. Aussi a-t-il insisté sur la nécessité d'une meilleure collaboration entre la population, les décideurs politiques et les banques centrales pour un meilleur résultat en fonction des différentes mesures prises. Il a conclu sa démonstration, en indiquant que la désorganisation enregistrée est beaucoup plus marqué en Europe et en Asie Centrale qu'au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afrique Subsaharienne.

Au terme de son exposé, Monsieur Mbaye DIENE, a démontré comment les chercheurs pourraient  modéliser les effets sanitaires et économiques liés à la pandémie.

A l'issue de la présentation du Conférencier, de nombreuses questions et contributions ont été formulées par les participants.  Il est ressorti des échanges que les effets positifs liés aux mesures de riposte prises par la Banque Centrale pour faire face à la pandémie, ont été confirmés par des enquêtes de terrain. Il a été souhaité que  l'institut démission puisse disposer d'un modèle permettant d'apprécier l'impact de ces types de choc sur l'activité économique et plus particulièrement sur l'inclusion financière dans la zone UEMOA a été évoqué.

Le Directeur Général du COFEB, en sa qualité de modérateur, a félicité le Professeur DIENE pour la pertinence de son thème et a remercié la centaine de participants d'avoir honoré de leur présence virtuelle cette première conférence-actualité réalisée par visioconférence. Monsieur SAMBA MAMADOU, a dans son exposé conclusif relevé les opportunités liés à cette pandémie, notamment sur le plan de la technologie et de la digitalisation des instruments de paiements qui sont aujourd'hui rentrés dans les moeurs. En outre, le Directeur général du COFEB a exhorté les chercheurs de la BCEAO a apporter leurs contributions à la compréhension de cette problèmatique afin d'aider les décideurs à faire les meilleurs choix en matière de politique monétaire et budgétaire.