menu

close

Contactez-nous sur : contact-cofeb@bceao.int
Téléphone : 00 221 33 839 05 00

RenforcementCapacités

Contexte

Avec l’entrée en vigueur en janvier 2018 du nouveau Plan Comptable Bancaire (PCB) et l’implémentation des dispositions de Bâle II et III dans l’UEMOA, les exigences en matière de reporting réglementaire du système financier se sont renforcées. Le nombre de reporting, la fréquence des remises et la granularité des informations se sont accrus, induisant des coûts pour les acteurs concernés. Pour réduire ces coûts et renforcer la qualité des données collectées, la BCEAO a fait évoluer son dispositif de reporting en automatisant davantage les remises et en renforçant les règles de contrôle de qualité des informations. Ce progrès a permis aux établissements déclarants de s'aligner sur les nouveaux délais réglementaires et d’améliorer la cohérence des données collectées. Conséquemment, l’Institut d’émission a pu réduire les délais de production et de diffusion des statistiques monétaires pour se conformer aux exigences des normes de diffusion internationales.

Malgré ces avancées, l’exploitation des données de reporting a révélé des problèmes de vraisemblance dans les informations communiquées par les établissements déclarants. Ces problèmes difficilement décelables au niveau du contrôle de qualité effectué lors des remises sont généralement liés aux mauvaises imputations des données comptables ou à une classification erronée des contreparties des opérations. Leur persistance entraîne des difficultés d’interprétation des évolutions des agrégats de monnaie et pourrait biaiser l'analyse monétaire.

La maîtrise par les déclarants des attributs des contreparties des opérations, notamment la sectorisation des unités institutionnelles et l’établissement d’affectation cohérente des postes de la balance vers les états périodiques permettrait de mieux prendre en charge cette problématique pour laquelle les règles de contrôle de cohérence ont un impact limité. Pour ce faire, le COFEB et la Direction de la Conjoncture Économique et des Analyses Monétaires organisent une formation sur le reporting des états périodiques, en ligne avec la stratégie de perfectionnement du système statistique de la BCEAO.

Objectif(s)

La session de formation s’inscrit dans le cadre de l’amélioration continue de la qualité des données de reporting des établissements de crédit de l’UEMOA. elle vise en particulier à renforcer les capacités des agents des établissements de crédit pour une meilleure prise en charge de la fonction de reporting. Au terme des travaux, les participants seront davantage sensibilisés sur l'importance du dispositif de transmission de données des établissements de crédit à la Banque Centrale et informés sur les meilleures pratiques en matière de reporting. Ils auront également une bonne maîtrise des notions leur permettant de mettre en œuvre de façon fiable les attributs définis par la BCEAO, en particulier ceux portant sur les agents économiques contreparties des opérations effectuées par les banques.

Animateur (s)

La formation sera animée par une équipe d'experts de la BCEAO, provenant de la Direction de la Conjoncture Économique et des Analyses Monétaires (DCEAM), de la Direction des Activités Bancaires et des Financements Alternatifs (DABFA), de la Direction de la Stabilité Financière (DSF) et de la Direction des statistiques (DSTAT).

Participant(s)

Cette formation s’adresse principalement aux agents des établissements de crédit impliqués dans l’ouverture des comptes clients et dans le processus de reporting à la Banque Centrale, notamment les chargés de clientèle, les comptables, les informaticiens et les auditeurs internes. Les agents de la Banque Centrale impliqués dans la production ou l’utilisation des statistiques monétaires pourraient également prendre part à cette action de formation.

Contenu 

La formation est prévue pour se dérouler sur trois demi-journées selon le programme ci-après : 

- Jour 1 :

  • Direction des Statistiques : Présentation de la plateforme de reporting : utilisation, délais règlementaires, statistiques de remises 
  • Direction de la Conjoncture Économique et des Analyses Monétaires (DCEAM) : Contrôles de vraisemblance des données : incohérence relevées, erreurs fréquentes, difficultés
  • DCEAM : Attributs réglementaires du PCB 2018 (Partie 1) : définition et concepts
  • - Jour 2 :

  • Direction de la Stabilité Financière (DSF) et DCEAM : Attributs réglementaires du PCB 2018 (Partie 2) : définition et concepts
  • DSF : Cadre comptable, plan et contenu des comptes : règles d'organisation comptable, plan et contenu des comptes
  • - Jour 3 : 

  • DSF : Etats périodiques du PCB : dispositions générales, modèles des états et contenus
  • DSF : Relation entre les états périodiques du PCB et Règles de contrôle
  • Direction des Activités Bancaires et des Financements Alternatifs : Echanges sur les pratiques, suggestion d’astuces permettant d’améliorer la transmission des données, attentes des établissements de crédit, difficultés rencontrées. 
  • L'approche pédagogique sera basée sur une combinaison de présentations thématiques, d'études de cas et de partage de connaissances afin de renforcer le transfert de compétences.