menu

close

Contactez-nous sur : contact-cofeb@bceao.int
Téléphone : 00 221 33 839 05 00

 

ANALYSE SECTORIELLE DES MECANISMES DE TRANSMISSION DE LA POLITIQUE MONETAIRE DANS LES ETATS MEMBRES DE L'UEMOA : UNE APPROCHE PAR L'INDICE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

 

Par Djoulassi Kokou OLOUFADE

Mars 2015

 

La présente étude analyse l'impact de la politique monétaire sur l'économie réelle, en se focalisant sur l'indice de la production industrielle (IPI) des Etats membres de l'UEMOA. Pour atteindre cet objectif, les modèles à correction d'erreur (MCE) et VAR sur panel ainsi que la méthode des moments généralisée (GMM) ont été utilisés sur les données récentes qui couvrent la période de janvier 2001 à décembre 2013. Les fonctions de réponses impulsionnelles (FRI) et la décomposition de la variance ont été également analysées, en utilisant la méthode de décomposition de Cholesky.

Les résultats des différentes estimations du modèle à correction d'erreur révèlent que les crédits à l'économie influencent positivement la production industrielle, à court et à long terme. De plus, l'inflation exerce un effet néfaste sur l'IPI aussi bien à court qu'à long terme, les coefficients associés à l'indice des prix à la consommation étant ressortis négatifs et statistiquement significatifs au seuil de 1%. Ces effets sont restés persistants dans l'analyse de l'indice de la production industrielle des produits alimentaires, manufacturiers ainsi que des produits textiles.

Les fonctions de réponses impulsionnelles (FRI) confirment les résultats obtenus par le modèle MCE. En effet, lorsque le volume des crédits à l'économie augmente, cela se traduit par une hausse de l'indice de la production industrielle pendant le premier trimestre ayant suivi le choc. De plus, un choc positif du taux d'inflation se traduit par une réduction de l'indice de la production industrielle, qui enregistre une baisse maximale à la fin du quatrième mois, avant de tendre vers son niveau d'équilibre. Les FRI montrent également que la politique monétaire de la Banque Centrale a un impact positif sur la production industrielle et que cet effet est véhiculé par le canal des crédits.

Les tests de robustesse des résultats effectués, en utilisant la méthode des moments généralisée GMM en système permettant de corriger le problème d'endogénéité des variables, ont confirmé les tendances ci-dessus observées. Mots Clés : Transmission de Politique Monétaire, Canal de Crédit, Modèles MCE/VAR, GMM Système, Indice de Production Industrielle. JEL Classifications : E23, E51, E52.