menu

close

Contactez-nous sur : contact-cofeb@bceao.int
Téléphone : 00 221 33 839 05 00

20 septembre 2022
#Enligne

Le Centre Ouest Africain de Formation et d'Etudes Bancaires (COFEB) organise dans le cadre de l'édition 2022 de son Programme de renforcement des capacités des chercheurs de l'UEMOA en méthodologie de recherche, un atelier pratique d'accompagnement à la publication d'articles et à la préparation d'un projet de recherche qui aura lieu du 20 au 23 septembre 2022, via l'application Zoom. Ce Programme comporte deux phases dont la première, théorique, avait réuni les 12-13 avril 2022, une centaine de chercheurs provenant des Universités et Centres de recherche des pays de l'UEMOA. Dans le cadre de la seconde phase, un appel à soumission d'article ou de projet d'article a été lancé au mois de juin 2022, auprès des participants de l'atelier théorique d'avril 2022. Au terme du processus de présélection, treize (13) articles et sept (7) projets de recherche présentant un potentiel de publication ont été retenus pour être évalués au cours de l'atelier pratique.

Les travaux se dérouleront sous la présidence du Professeur Adama DIAW de l'Université Gaston BERGER de Saint Louis, Président du Comité de lecture du Prix Abdoulaye FADIGA (PAF). Les manuscrits seront examinés par un panel composé de sept (7) animateurs à savoir, les Professeurs Jean-Paul POLLIN, membre du Comité de Lecture du PAF, Thierry MONTALIEU, membre de l'Association Internationale des Chercheurs Francophones en Microfinance (AICFM), Georges KOBOU de l'Université de Yaoundé, Denis ACCLASSATO HOUENSOU de l'Université d'Abomey Calavi, Abdoulaye SECK et Babacar SENE de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et Nasser Ary TANIMOUNE de l'Université d'Ottawa.

Les meilleurs articles retenus à la suite de cet atelier pratique pourraient être soumis, pour publication éventuelle, au Comité Scientifique de la Revue Economique et Monétaire (REM) de la BCEAO.

Télécharger le programme

Biographie des animateurs

DIAWAdama DIAW, Agrégé de sciences économiques, est Professeur titulaire à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Il dispose d’un Doctorat en Economie du Développement de l’Université de Clermont-Ferrand en France. Au titre de ses nombreuses responsabilités, le Professeur DIAW est membre du Comité de Politique Monétaire de la BCEAO et Président du Comité Scientifique de la Revue Economique et Monétaire (REM) de la BCEAO. En outre, il occupe la présidence de plusieurs instances nationales et régionales parmi lesquelles le jury de la Section « Sciences économiques » du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), le jury du Concours d’Agrégation des Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion, du Comité Scientifique de la Direction de la Prévision et des Etudes Economiques (DPEE) au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération de la République du Sénégal, etc. En outre, Il est membre entre autres, du Consortium pour la Recherche Economique en Afrique et de l’Association Internationale des Economistes de langue française.  Le Professeur DIAW est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles dont les plus récents sont le manuel intitulé “Analyse Economique” (Novembre 2019), destiné aux étudiants de 1ere année du premier cycle de l'enseignement supérieur ; la “Qualité de la croissance en Afrique Sub-Saharienne ; le cas du Sénégal” paru dans la Revue de l’AIELF en 2019 ; et “Ciblage d’inflation ; quelle règle pour la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)” paru en 2018 dans la Revue d’Economie du Développement.

POLLINLe Professeur Jean Paul POLLIN, Agrégé de sciences économiques et professeur émérite de sciences économiques à l'Université d'Orléans, a créé et dirigé le Laboratoire d'Economie d'Orléans (LEO). Membre du Cercle des économistes, il a présidé l'Association Française de Science Economiques ainsi que le Conseil scientifique de la Revue Economique. Il a été Directeur de l’Ecole Doctorale des Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université d’Orléans et Président de la Commission « Système financier et financement de l’économie » du Conseil National de l’Information Statistique. Il a également occupé le poste de rédacteur en chef de la revue "Economie et prévision" du Ministère de l'économie en 1994. Ses travaux portent principalement sur la macroéconomie, la politique monétaire, l'économie de la banque et de la finance.

MontalieuLe Professeur Thierry MONTALIEU, titulaire d'un doctorat de l’Université Clermont-Ferrand I-CERDI, est Maître de conférence hors classe à l’UFR Droit, Sciences Economiques et de Gestion de l’Université d’Orléans (LEO) depuis 1991, chercheur associé au Laboratoire d’Economie d’Orléans et co-rédacteur en chef de la Revue “Mondes en Développement”. Ses travaux portent notamment sur la finance internationale, l'économie du développement, le commerce international, la microfinance, etc. Il est l’auteur de nombreux articles dans des revues scientifiques à comité de lecture (“Tiers Monde”, “Mondes en Développement”, Revue économique, etc), d’ouvrages individuels et collectifs, de documents de travail et de rapports. Il a également animé de nombreux colloques et journées scientifiques dans le monde et dirigé plusieurs thèses de doctorat en économie. Outre ses responsabilités pédagogiques au sein de l’Université d’Orléans, il est entre autres, trésorier de l’Association Internationale des Chercheurs Francophones en Microfinance (AICFM), membre du Conseil du Laboratoire d’Economie d’Orléans, du Comité d’orientation scientifique de l’Association “Tiers Monde”. Il est également responsable d’un projet de recherche en réseau avec l’Université d’Abomey-Calavi dans le cadre du réseau entrepreneuriat de l’Agence Universitaire de la Francophonie, etc.

seckLe Professeur Abdoulaye SECK est titulaire d'un PhD de la Suffolk University de Boston obtenu en 2011, la même année que son agrégation du CAMES. Ses enseignements couvrent diverses disciplines, notamment le commerce international, l’économétrie et la méthodologie de recherche, à l’UCAD et dans des universités de la sous-région. Ses publications scientifiques ont paru dans des revues comme Journal of African Economies, Journal of African Trade, Structural Change and Economic Dynamics, World Economy, Review of Development Economics. Ses publications lui ont valu deux prix scientifiques en 2009 et 2014. Il a récemment publié un ouvrage intitulé « La Recherche Appliquée en Economie : Méthodologie, Communication Scientifique et Financement » aux éditions l’Harmattan. Le Professeur SECK est l'initiateur du « Forum Africain de Recherche Economique et Sociale » (FARES), une plateforme virtuelle de présentations et de discussions de travaux de recherche qui regroupe des chercheurs africains, universitaires ou professionnels. Il a été Research Fellow et Corporate Member au Réseau PEP, visiting scholar au FMI, et également conseiller technique au Ministère de l’Agriculture au Sénégal.

TanimouneNasser Ary Tanimoune est actuellement Professeur agrégé à l’université d’Ottawa (Canada), et professeur associé à l’Université Abdou MOUMOUNI de Niamey (Niger). Titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies et d’un doctorat en Économie, option monnaie et banque, de l’Université d’Orléans (France), ses travaux de recherche portent sur les politiques de développement et de financement dans les pays d’Afrique de l’Ouest, les mouvements de personnes et de capitaux et la sécurité dans le désert du Sahara, et les conflits sociaux et environnementaux en Amérique Latine. Premier lauréat du Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique, décerné par la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Nasser Ary Tanimoune est auteur de plusieurs articles, publiés dans des revues scientifiques classées de premier rang,, dans ses domaines d’expertise académique. Il a également été auteur ou co-auteur de chapitres d'ouvrages scientifiques et assuré la direction scientifique d’un manuel sur les théories du développement, ainsi que la co-édition de la « Revue Canadienne d’Études en Développement International » et de la revue « Liaison Énergie-Francophonie ».

SENEBabacar Sène est actuellement Professeur titulaire des universités en économie, spécialisé en Monnaie et Finance à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Directeur d’INNODEV-UCAD et Coordonnateur du Laboratoire de Finances pour le Développement (LAFIDEV). Titulaire d’un doctorat en économie de l’Université Paris Dauphine (France), ses intérêts d’enseignement et de recherche portent sur la macroéconomie (taux de change et dette africaine), la stabilité financière, le risque systémique, les eurobonds des pays émergents et en développement et la finance de marché. Il est auteur de plusieurs articles publiés dans les revues telles que Journal of International Financial Markets, Institutions and Money, Finance Research Letters, Revue Economique et Monétaire, Discrete Dynamics in Nature and Society, L'Actualité économique-Revue d'analyse économique. Le Professeur SENE est également éditeur en Chef de African Finance For Development Review , éditeur associé de Finance Research Letters (Elsevier) et membre du comité éditorial de  International Journal of Financial Studies  (MDPI).  Il est membre du conseil pédagogique de Chartered Institute of Securities and Investment (CISI UMOA).

Denis Le Professeur Denis ACCLASSATO HOUENSOU est titulaire d’un doctorat de troisième cycle obtenu en 1999 à l’université de Cocody à Abidjan et d’un doctorat unique obtenu en 2009 à l’université d’Orléans. Il a passé les grades du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) de maître-assistant (2008), de maître de conférences agrégé d’économie (2011) et de professeur titulaire (2018). Il a occupé les fonctions de Chef du département économie à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université d’Abomey-Calavi (FASEG/UAC), de directeur adjoint de l’Ecole doctorale de Sciences Economiques et de Gestion et de doyen de la FASEG/UAC, depuis janvier 2019. Le Professeur ACCLASSATO HOUENSOU, s’intéresse aux problématiques d’économie du développement, mais également ses centres d’intérêt portent sur la microfinance, le genre et l’inclusion financière, l’économie agricole, la fiscalité du développement, etc. Il a été associé à plusieurs projets de recherches dans les pays d’Afrique de l’Ouest et a à son actif, divers travaux en microfinance dans des revues à comité de lecture. Il a été aussi auteur contributeur d’ouvrages. Il a été membre de l’Association des économistes canadiens, il est membre du conseil de rédaction de la revue Monde en développement et membre de l’Association International des Chercheurs Francophones en Microfinance (AICFM) depuis sa création. Sur le plan international, il a collaboré avec « l’International Institute of Tropical Agriculture » (IITA), le Laboratoire de Recherche et d’Intervention sur le Développement de l’Entreprise dans les Pays en Développement (LARIDEPED) de l’Université du Québec Trois-Rivières, l'Association Canadienne-Française pour l'Avancement des Sciences (ACFAS), le « West African Institute » au Cap Vert et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) au Burkina.

KOBOU Georges KOBOU est Professeur titulaire en économie à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Yaoundé II. Il a réussi le concours d’agrégation des Sciences Economiques du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) en 2003 après avoir obtenu un Doctorat en économétrie. Il est actuellement le Chef de département des Techniques Quantitatives et Directeur du Programme de Gestion de la Politique Economique, après avoir été doyen de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Yaoundé II. Le Professeur KOBOU assure également la coordination du Master « Modélisation Mathématique de la Finance, option Economie Computationnelle » à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé. Il a été entre autres, Président du Conseil académique du Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire en Economie (PTCI), Vice-Président du Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique (CODESRIA) et du CPP Board du programme collaboratif de Doctorat PhD entre l'Université de Yaoundé II, le Consortium pour la Recherche Economique en Afrique et un pool d’universités anglophones africaines. Les recherches menées par le Professeur KOBOU portent sur des thématiques couvrant la croissance économique et le marché du travail, avec des incursions en économie appliquée. Ainsi, il a coordonné l’équipe camerounaise qui a travaillé sur le programme du Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA) dénommé "Explaining African Economic Growth : le cas du Cameroun", dont les résultats sont repris dans l’ouvrage de Ndulu et al. (2008) « The Political Economy of Economic Growth in Africa, 1960-2000”, Cambridge University Press. Il a également supervisé le programme CODESRIA - Fondation Macarthur, clé de voûte de l’ouvrage sur « Les Economies Réelles en Afrique », publié en 2003. Un autre ouvrage en collaboration, « la Règlementation et la Supervision des Institutions de Microfinance en Afrique Centrale », a été édité en 2016, et au-delà, ses recherches sont valorisées à travers de nombreux articles publiées dans des revues scientifiques.