menu

close

Contactez-nous sur : contact-cofeb@bceao.int
Téléphone : 00 221 33 839 05 00

03 janvier 2020

 

Le Centre Ouest Africain de Formation et d'Etudes Bancaires (COFEB) a organisé une conférence-actualité sur le thème « Taxation optimale et réformes fiscales dans l'UEMOA », le vendredi 03 janvier 2020, au Siège de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) à Dakar.

Cette conférence a été animée par Monsieur Abdoulaye NDIAYE, Professeur à la Stern School of Business de l'Université de New York et Chercheur à la Federal Reserve Bank de Chicago, en séjour à la BCEAO.

La conférence visait d'une part à répondre à la question de l'amélioration des revenus fiscaux dans les pays de la zone UEMOA et, d'autre part, à apporter des éclairages sur la problématique de la coordination et de l'intégration des politiques fiscales dans la zone.

L'auditoire était composé des auditeurs de la 42e promotion du cycle diplômant du COFEB, des étudiants du CESAG et de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar ainsi que des agents de la BCEAO. La conférence a été modérée par Monsieur Ousmane SAMBA MAMADOU, Directeur Général du COFEB.

Après une présentation des enjeux et du bilan de la politique fiscale dans l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le conférencier a esquissé quelques pistes de réformes. A ce titre, à l'échelle des Etats, il préconise un élargissement de l'assiette fiscale par la taxation du secteur informel et l'uniformisation des incitations aux entreprises. Pour ce faire, des mesures comme l'échange d'informations avec les entreprises de paiement mobile, la fiscalité informelle, les droits d'accises ou les loteries TVA appliquées dans d'autres pays et régions du monde pourraient être envisagées dans la zone UEMOA.

Par ailleurs, il propose la mise en œuvre effective de l'union douanière, en vue d'élargir la base taxable commune et une union fiscale accompagnée d'un mécanisme d'atténuation des chocs asymétriques.

Le Directeur Général du COFEB s'est réjoui de la qualité de la présentation du conférencier et de la pertinence des débats qui ont suivi. Il a également salué la mobilisation massive du public à cette conférence, qui a fait salle comble. Il a indiqué que d'autres conférences-actualité sur des thématiques tout aussi intéressantes seront organisées au cours de l'année 2020.